Moi, sur mon perchoir, en haut à droite.

 


Pendant plus d’un an, j’ai eu la chance de participer au grand projet de restitution de la Caverne du Pont d’Arc, fac-similé de la grotte Chauvet, en Ardèche. Deux matériaux sont utilisés pour réaliser “la peau” visible de la Caverne : du mortier paysager pour le décor (sols, parois et plafonds) et de la résine synthétique pour les panneaux pariétaux, les spéléothèmes, les crânes et les ossements.

Plusieurs équipes artistiques ont été chargées du rendu visible : la caverne géologique (roche), les panneaux pariétaux (parois peintes) et les spéléothèmes (pendants, gours, stalagmites, etc).

Les Ateliers Artistiques Béton (AAB) ont assuré le rendu de la roche sèche, deux autres ateliers se sont répartis la charge de la confection des panneaux peints: L’atelier Arc et Os d’Alain Dalis a réalisé 27 panneaux en résines et matières naturelles et Gilles Tossello a fabriqué, dans son atelier toulousain, deux panneaux emblématiques de la grotte : le panneau des chevaux et la grande fresque des lions. L’atelier Phénomènes pour lequel j’ai travaillé était en charge de l’édification des spéléothèmes vivants, c’est-à-dire les éléments géologiques humides et dont l’eau, par ruissellement, infiltration, goutte à goutte, dépose un film de calcite plus ou moins épais, translucide ou opalescent, brillant, mat ou satiné, incolore ou teinté. Pour cela nous avons utilisé des résines synthétiques, seul matériau capable de recréer l’illusion de la calcite générée par l’eau. Mon rôle, avec mes collègues était de réaliser des moulages, des tirages, des finitions (ébavurage des tirages), de faire des recherches technologiques techniques et colorimétriques sur les matériaux, les process, les mises en oeuvre, etc.

 

10345769_718343558213965_7771134834359992297_n

 

Equipe de l’Atelier Phénomènes (de gauche à droite) : Karol Slowik, Béatrice Kluge, Soo Fuhrmann, Tania Schepuck sur la marche du bas. Puis sur la marche du haut, Eduardo De Gregorio, moi-même et Cloé Mimault. Et pour finir, Stéphane Gérard et Danielle Allemand à la direction de l’entreprise.

Pour plus de détails sur la chronologie de la fabrication de ce fac-similé monumentale, je vous invite à consulter le site internet de la Caverne du Pont d’Arc.


Le Parisien

(juillet 2014)



1601281_728040113910976_1936856989095193047_n


Le National Geographic

(janvier 2015)



10898059_782086615172992_4267848591510405348_n

10349881_864118493637652_6378176634797664780_n

11037157_830162870365366_7168105686867825011_n


Le Moniteur

(Juillet 2014)



10678706_741187995929521_363757826152967514_n


Le 13è Oeil

(juillet 2014)



capture-decran-2016-11-29-a-15-49-48

10636307_724771427571178_8659669644790522897_n1233625_724771724237815_3152816212030289470_n10687145_724771797571141_8511186145447336917_n10636879_724771870904467_3733902223710523635_o

10714276_724771897571131_8419852512990466544_o


Beaux Arts Magazine – Hors-série 

(2015)



11084134_830162653698721_1326195742943333491_o11258478_830162860365367_3213959212103722004_n

11212662_830162687032051_5656354568318118686_o 11263140_830162740365379_8305411408128975255_n


Le Hors-Série du Dauphiné

(2015)



22713_816521698396150_2843801604110302604_n


 

En atelier… Réalisation des sols de la restitution de la grotte Chauvet

Histoire d’un moule…